Mon petit billet sur Yves Jégo

Publié le par inmediovertus

yves_jego.jpgJ’avoue découvrir à l’occasion de la création de ce nouveau groupe dit centriste, l’Union des démocrates et indépendants (UDI), qu’Yves JEGO, ancien secrétaire d’Etat chargé de l’Outre-mer sous le gouvernement FILLON II, et récemment élu député de la 3ème circonscription de Seine et Marne (77), est membre du Parti Radical depuis 2009, suite à sa sortie du gouvernement qu’il jugeait peu délicate sur la forme, informé seulement quelques heures avant le remaniement qu’il ne ferait plus parti du gouvernement remodelé.

 

Je me souviens alors m’être particulièrement agacé de ses tweets ( @yvesjego ) durant la campagne présidentielle 2012. Voici mon (son) pêle-mêle :

 

-          25/04/2012 : S'il il est exact que 700 mosquées appellent à voter @fhollande C'est une atteinte grave au principe de laïcité #communautarisme

-          15/03/2012 : @fhollande en grande difficulté sur ses propositions économiques face à un François Lenglet et un David Pujadas très pro #DPDA

-          10/03/2012 RT @Masquart_avocat: Rama Yade, a la difference d Yves Jego, est dans une logique de carriere personnelle et non d interet national

-          07/03/2012 : Le député #PS @montebourg a prévenus les évadés fiscaux qu'en cas de victoire de @fhollande il leur serait "demandé des comptes" #épuration

-          06/03/2012 : RT @benjaminovitch: Sarkozy vient de faire un abattage rituel de Fabius #halal

-          03/03/2012 : RT @NicolasSarkozy: "il est légitime que les allocations familiales soient suspendues quand les enfants ne vont pas à l’école"

-          01/03/2012 : La célèbre " danse du centre " RT @aurelherbemont: meeting de Bayrou il y a une chanson en fond sonore ça dit "danse, danse autour de moi"

-          29/02/2012 : Quel est le service public fermé 200 jours par an ? (sur l’éducation).

 

Je dois le dire, ses tweets sont moins détestables que le sentiment que j’en avais gardé, c’est donc bien de relire à froid certains échanges. C’était la campagne, les clivages étaient exacerbés, et j’ai été plus « intransigeant » avec Yves Jégo qui m’apparaissait comme un UMPiste modéré.

 

J’ai quand même trouvé parfois ses tweets du niveau d’un militant de base (« danse du centre »), des #hashtags qui me laissent perplexe (#épuration , #halal), des tweets gênants (700 mosquées, stigmatisation de l’éducation nationale).

 

Je souligne aussi sa dignité sur l’affaire #Toulouse #Merah

 

Je partage son avis sur le cas #RAMAYADE (Girouette qui n’agit que pour son intérêt personnel) que je déduis de son RT du 10 mars 2012.

 

Mais je redis ce que j’ai dit sur #BORLOO et l’UDI :dommage que les « démocrates » et « républicains », du centre et d’ailleurs (de l’UMP notamment), ne se soient pas plus manifestés contre la dérive FNiste.

Oui, Yves Jégo n’a pas dérivé, mais il ne s’est pas non plus opposé.

 

D’accord c’était la campagne, il fallait contribuer à faire gagner son favori, c’est le jeu des élections, mais à mon sens, pas au prix de laisser l’UMP offrir une telle tribune, et une telle légitimé au Front National et à Marine LePen.


Je suivrai néanmoins avec grand intérêt les positions et propositions d'Yves Jégo et de l’UDI, tout récent groupe parlementaire se proclamant centriste, et à qui je souhaite « courage » et « bonne chance ». 

Publié dans Politique

Commenter cet article