Les « riches » en délit de fuite ?

Publié le par inmediovertus

Cet article a vocation à réagir à l’article du Monde de ce jour, signé Claire Guélaud et Cécile Prudhomme avec Agathe Duparc (à Genève) « Au secours, la gauche revient ».

 

En substance : Certains riches français envisagent une fugue fiscale (non pas un exil, ils ne sont pas persécutés, personne ne leur demande ou ne leur impose de partir), anticipant une hausse des impôts avec l’éventuel retour de la gauche au pouvoir (ou l’incapacité à la droite d’en faire autant pour renflouer les caisses), étudient sérieusement l’hypothèse d’un départ.

 

On apprend que les fiscalités belges, anglaises et suisses sont plus avantageuses et que l’année 2012 s’annonce exceptionnelle en termes de fugue fiscale ! Quel scoop !

Des grands avocats fiscaux ou asset managers confirment la tendance !! (Incroyable !)

Et le phénomène ne concernerait pas que des « nouveaux riches » mais aussi des fortunes familiales (quelle infamie !!).

 

Trêve de sarcasme, car c’est un sujet intéressant. L’impact des programmes fiscaux des candidats (et de manière plus général, l’impact de toute politique fiscale) sur les recettes de l’Etat est effectivement au cœur des échéances électorales et budgétaires à venir.

 

Mais quelle vacuité dans l’analyse…

C’est consternant pour un article co-signé par trois journalistes d’un papier comme Le Monde.

Aucun chiffre (sinon le nombre des fugueurs)…

 

Pourtant le cœur du débat est là :

-          A quel montant s’établirait la perte de recettes fiscales liée à la fuite de ces fugueurs ?

-          Mais quelles économies (subventions, niches fiscales, sécurité sociale…) pourraient en résulter en contrepartie ?

-          Dans quelle mesure les pertes de recettes ne seraient pas compensées (ou dépassées) par les hausses d’impôts supportées par ceux qui restent ?

 

En tant que citoyen, je me demande sincèrement : à quoi sert cet article ? A me faire réfléchir et à écrire le mien ? Une tape dans le dos et demerdenzizich ?

Je trouve ça navrant, et largement insuffisant pour un quotidien national comme cela.

Publié dans Politique

Commenter cet article