Film – Les nouveaux chiens de garde

Publié le par inmediovertus

nouveaux chiens de gardeDe qui, avec qui ? Osef dans un premier temps.

Évidemment que nous, Homo Avertitus, chercherons, ou bien le ferez-vous pour moi, à savoir si ce film n’est pas sponsorisé par le Facteur (très discret dans cette campagne bien que non candidat) ou l’objet d’une vengeance impitoyable d’un journaliste viré de chez TF1 qui calomnie sur la main qui le nourrissait encore l’année dernière.

 

Pourquoi un article ?

J’fais un article dessus car j’en ai pas beaucoup et que ça le mérite sûrement :p

Aussi, car a priori, sans l’avoir vu, j’adore ce film !

 

Le pitch : Les médias, loin de remplir leur rôle de contre-pouvoir seraient en fait une sorte de troisième cercle de pouvoir, largement influencé (voire sous contrôle) par les sphères politique et économique, ce qui s’observerait notamment par le fait que les lignes éditoriales des divers journaux et magazines ne seraient « qu’emballage marketing » destinées à trouver une cible de consommateurs particuliers vu le jeu de chaises musicales au sein des diverses rédactions.

 

Aparté : Sur ce sujet lire cet article sur Pierre Mougeotte et sa vision du journalisme (link).

En gros : mon boulot c’est de vendre, et de donner aux lecteurs ce qu'ils veulent lire (du Sarko en l’occurrence).

2ème aparté : A la tv, média de masse par excellence, on voit quand même toujours les mêmes animateurs (oui ce ne sont pas/plus des journalistes – la formation, la carte de presse, écrire des tribunes ou des livres, ne suffisent pas à mon sens pour correspondre à la définition que je m’en fais –), les mêmes Experts, les mêmes Monsieur Culture…

Voilà, ça c’est dit.

 

Qu'en pense la critique ?

Selon allociné.fr : des notes de 2 à 4 étoiles (sur cinq), parmi lesquelles on notera le 2 du Figaro et du Monde (sic !), et les 4 étoiles de 20 minutes, du Parisien, du JDD et des Inrocks.

 

Encore un aparté : mentionner les notes des Papiers ci-avant me fait penser à l’idée d’une matrice d’analyse de la critique culturelle en fonction du groupe/actionnaire auquel on appartient (cf. mon « Dis moi qui tu lis, je te dirais que tu n'es pas libre »).

 

L’avez-vous vu ? Qu’en pensez-vous ?

 

Moi j’y vais bientôt, et j’vous dis quoi !

Publié dans Médias

Commenter cet article